Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


[..-La face cachée-..]


L'addition!
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


~-...{...}...-~


L'addition!
leJocker : j'aime particulièrement la première photo...


Ryne aime y faire sa ronde

~..AilLeuRs..~

Calendrier
Février 2006
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Recherche

Archive : tous les articles
Jeudi 16 Février 2006
Bye bye baby, don't be long

Denise est dans une phase de dérèglement hormonal intense. Elle me touche les seins un peu tout le temps et clame haut et fort un peu partout qu'elle veut "sexer" au plus vite. J'aime ma petite nymphomane...

Question dérèglement hormonal je crois que c'est vraiment la période. Autant je suis moi même en turbulence pas assez passagère a mon goût, autant Ça m'a l'air a un niveau de non retour également.

Caille me manque. Je ne peux plus l'appeler parce que je manque d'argents pour cette fin de mois et elle n'est que trop rarement sur le net a cause de son internat. Ai l'impression qu'on s'éloigne et quand je vois ou ça nous a mené la dernière fois, j'avoue avoir bêtement peur.

Suis bête.

Suis bête.

Suis bête.

Sinon la mother del accueil m'a acheté un paquet d'1,4 kilos de m&m's. Genre moi et mes nouveaux bourrelets ont a besoin de ça... J'ai déjà assez de problèmes alimentaire comme ça. Sont même en train de me perturber sérieusement les neurones. Cela dit c'est l'intention qui compte et celle la était vraiment gentille.

Ici, au pays de la consommation, la St Valentin comme on s'y attend est d'une ampleur inégalable. Même entre potes ils s'offrent des cadeaux. Ya des roses dans tous les couloirs, des gros ballons qui font de la musique, il y a même des filles qui se baladant avec des nounours de leur taille. C'est pas une affaire de jalousie, j'aime juste pas ça du tout. Quitte a offrir des cadeaux énormes, ils pourraient tous le faire discrètement chez eux mais après tout c'est vrai que la mentalité est différente et qu'ici on aime crier les choses sur tous les toits quand ça nous "met en valeur". Montrer qu'on est aime a travers les choses que l'on nous donne. On a tous nos petits défauts...

J'aime les entendre crier comme ils détestent Bush en US government ça me rappelle nos propres petits préjugés français et notre façon malsaine de faire des généralités concernant les américains. Quand je dis on, je fais moi même une nouvelle généralités. Je sais bien que beaucoup ne pense pas comme ça.

_Ai loupé mon bus cet apres-midi_

Manu est un ange demoniaque. Elle se défoule pour moi (et surement beaucoup pour elle aussi)sur le blog d'une exchange student que je ne piffre pas. Nous sommes des petites garces. Le pire c'est que je ne lui ai même pas demandé. Elle a lu dans mon esprit machiavélique avec le sien. C'est booooo.

Sinon j'ai besoin de mouvements. Je trouve la vie monotone ce mois ci. Je voudrais voir mon Diamant Étincelant et passer le week end chez Lizee. Aller voir les Maraux avec Dine et passer cette nuit en camping dans le bois comme on a prévu avec Ça. On y mangerait des chamallow, moi les blancs et lui les roses. On a décidé. Et puis la nuit, je ferais semblant d'avoir peur des bruits pour me coller un peu plus pres de lui, la ou il y a sa chaleur. J'ai envie de tout ca, on verra ce que la realité me donnera.

Ecrit par ryne, à 22:40 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 4 commentaires


Lundi 30 Janvier 2006
~-Et prendre le risque de ne pas se tromper-~

J'avais oublie ce que ça faisait. A force de ne tomber que partiellement amoureuse pour une durée maximum de 5 minutes depuis bientot 3 ans. A force de me dire que ça n'existait pas, que je voyais trop grand. Et ça fait BOOM.

C'est a ce moment la qu'on tombe, je crois. On tombe doucement avec cette impression de flotter, plus que celle de tomber en perdition je ne sais ou.

Les plaisirs d'apprendre un autre, d'y trouver de jolies choses.Comme cette entièreté et ces mauvaises manières. D'y trouver toutes ces choses et bien plus. Même si ça n'est pas pour nous, même si ça ne rime a rien. Au moins on sait que c'est la, et ca nous fait sourire.

Je crois que j etais fatiguee de tomber pour des hommes qui ne valaient pas la moitie de ce que je voyais en eux. My fault. Alors on se dit que tomber, peut être, parce que la vie est un risque, mais faire attention pour quoi, pour qui.

Je n'ai pas envie de jouer la fille blessee. Celle qui est devenue mefiante a force d'etre trompee, decue, griffee. J'ai appris a prendre sur moi. A realiser que les erreurs ne viennent pas que des autres, qu'on y est pour quelque chose. Et que ces erreurs m'ont fait beaucoup grandir.

Et je me dis "et si".

Je me fiche que tout ça n'ai pas de sens, que ça peut faire du mal et que ça en fera sûrement. Parce que ce que j'ai décidé il y a longtemps, c'est de ne plus vivre a moitie, et faire des erreurs et avancer et courir vers cet endroit dont je ne connais rien. De toute facon ca aura forcement un prix.

Et je m'y perdrais sûrement.

Et alors?!

Ça a deux grands yeux noirs et des cheveux incontrôlable. Ça a de la repartie et du caractère. Ça a un sourcil gauche qui ne tient pas en place. Ça ne sourit que du cote droit. Ca est chiants, marrants et masculin. Ca est terriblement intelligent et ça joue du piano. Ça joue du piano pour moi. Pour moi.

Et rien que pour ca.

Ecrit par ryne, à 22:25 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 6 commentaires


Samedi 28 Janvier 2006
~..Ca..~

Je relis mes anciens articles. Ici ou ailleurs.

J'ai définitivement perdue quelque chose. C'est comme si ce changement totale d'environnement ne m'avait pas permit de prendre ce"truc" dans ma valise. Ce truc qui faisait que j'avais besoin d'ecrir et que c etait beau, parfois.

C'est l'annee des rêves, l'annee des expériences. L'annee pour moi. Je grandis beaucoup ici, mais j'ai comme ce sentiment que je suis enfermee, un peu, et que cette âme grandit, ne me servira qu'a mon retour.

J'ai besoin d'ailleurs, je continuerais de voyager. Pour tout ce que ça apporte. Je me sens étoffée, grâce a "ça". Mais mon chez moi reste cette maison, bâtit par les mains du père. Ce froid quasi constant. Cette petite ville. Ces amis presque vieux d'avoir toujours ete la. Cette famille presque unie. Le ragout de singe de la grand mère. Les sautes d'humeur du grand père. Les larmes de la mère. Les passages a vide du frère. Mes crises d'hystérie. Ma chambre mal range. Mon Agathe. Cocaïne. Fred. Caille.

De toute façon c'est simple, je ne sais même plus lire ici. Pour dire a quel point une part de moi est restée la bas.

Mais ça reste nécessaire. Je vis l'année sabatique au premier sens du terme. Une sorte de voyage a linterieur de moi-meme. Et savoir ce qui est vrai, ce qui est faux. Les choses que l'on pensait a propos de soi même plus par habitude que par pure vérité. Se poser des questions et penser a l'avenir. Se creuser a linterieur et nourrir nos neurones. Je fais tout ça. Je me connais beaucoup mieux, maintenant.

Il faut le dire. Ici, c'est diffèrent de tout ce que je pouvais avoir en tete avant de partir. Même si je savais bien, que ça ne ressemblerais pas a tous ces films que je tournais a linterieur de mon cerveau malade, avant de m'endormir, ça reste surprenant. Je crois que ça s'appelle juste, la réalité.

J'avais vraiment besoin de moi.

Ecrit par ryne, à 21:40 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 0 commentaires


Jeudi 19 Janvier 2006
()-Ici ou ailleurs-()

Il doit y avoir comme un virus qui s'est installe tranquillement sur mon disque dure parce que je suis incapable de mettre une image sur ce site... *chiant*

On est en periode exam au lycee. C'est assez marrant ce qu'ils appellent exam parce que ca ne compte que pour 20% de la note de milieu d'annee et ca ne sont que des QCM... Ces americains! Cela dit je peux toujours critiquer le manque de rigeur culturel ici, c'est pas comme si en France on faisait ca correctement.

Comme je l'ai si bien dit a ma chere Soubrette, la France se plait a dire qu'elle a fait de la culture generale un de ces plus beaux atouts. Elle peut parler, celle la. A force de vouloir de te donner du generale, en veux-tu en voila, c'est devenu du grand n'importe quoi.

Deja y a la notion, a la fac, "d'option obligatoire." Comme oxymore on a rarement fait mieux. Et puis cette ecole de physique qui n'admet que les deuxieme langue allemand, une langue qu'on choisit en 4eme... Le latin en lettres modernes comme si on ne pouvait pas le laisser aux lettres classiques. D'accord ca fait parti d'un certain patrimoine, cela dit ca devrait rester un choix d'education, pas une obligation. Il n'y a pas de metiers debouches de lettres modernes qui requierent la maitrise du latin.

Et je soutiens Manu, completement. On fait de plus en plus la promotion de la fac de medecine comme si il y avait deja trop de places a donner... Resultat elle se retrouve dans cette ecole ou il y a deux fois plus d'etudiants que l'an passe, pour le meme nombre de places a la sortie. Ce qui veut dire que meme avec une note de fin d'annee reellement superieure a quelqu'un de l'an dernier, elle n'aurai pas forcement la place. C'est absurde et c'est partout. Non mais on est d'accord einh, c'est quand meme pas comme si on avait besoin de medecins...

Je fais ma petite rebelion de supermarche, je dois dire. N'empeche que ca m'enerve. Toutes ces portes qu'on nous ferme parce qu'on a choisit une filliere plutot qu'une autre quand on avait 15 ans. Est ce que l'education nationale realise ce que ca veut dire 15 ans? C'est vraiment rien du tout. Je m'en souviens clairement, de cet age la. Et je pensais bien plus a mon poid, mes cheveux et mes ex qu'a ma vie professionnelle... (bon d'accord il y en a des plus evolues, c'est pas comme si j'etais une exception, mais c'est jsutement pour ca que je suis un bon point de comparaison, j'etais la fille de 15 ans de base)

Cela dit, moi et mon cerveau on va aller faire notre revolution dans ma chambre parce que je suis a peine quelqu'un et que je ne vais pas changer grand chose ( je ne dis pas "rien", mon ego le prendrait mal...)

[...]

Denise m'a invite au resto pour vendredi midi. Un italien. On va se faire du pied sous la table et se partager les boulettes de viande. *Comme c'est beau*

Cette histoire de location pour cet ete commence serieusement a me prendre la tete et a la secouer dans tous les sens. Et comme j'ai pas mal d'espaces vides ca a foutu le bordel. Plus rien n'est a sa place. C'est que j'en ai besoin moi de cet ete avec Caille, Charlie et Soubrette. C'est important.

Jesus est un homme perturbateur. Je devrais faire circuler une petition pour lui demander d'arreter de me faire esperer a des conneries absurdes avec ses regards a la con. On ne regarde pas les gens comme ca, on ne provoque pas des dereglements hormonaux et des tsunami cerebraux pour raison. On demande avant de penetrer les yeux de quelqu'un. Je suis mal polie mais je ne suis definitivement pas la seule, a parement. Je crois qu'il n'y a pas vraiment d'age pour avoir 13 ans (du moins j'espere parce que je tomberais de haut sur l'echelle de mon estime personnelle)

J'ai achete mes billets pour San Francisco. Ca sera du 10 au 12. Jeremie devrait venir me chercher a l'aeroport. C'est ce qu'il a dit. Quoi qu'on ne peut pas prevoir avec certitude. C'est pas comme si au moins un de nous deux etait quelqu'un de fiable. Cela dit j'en reve. Ca va etre mon temps a moi, je vais enfin savoir ce que ca fait de jouer l'adulte pendant trois jours. Devoir etre responsable, et demander sa route, et se trouver un logement. Faire les choses par soi-meme avec les autres et non pas par les autres pour soi-meme. J'ai toujours etait solitaire, les gens l'ont prit pour de l'independance, mais je ne le suis pas du tout. J'ai trop souvent besoin des autres pour s'occuper de moi. Et il arrive un moment ou on veut autre chose. C'est arrive.

Je suppose...

Ecrit par ryne, à 20:18 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 2 commentaires


Mercredi 11 Janvier 2006
*A ta sante, la soeur*

S'en aller, main dans la main
S'en aller, bien avant que l'heure
Oublier qu'ici on n'est rien
Oublier qu'ici on a peur

S'aimer sous le croissant de la lune
Et Puis faire l'amour sur la dune
A regarder les étoiles
A sauver notre idéal

Et puis suivre l'hirondelle
Puisqu'au feu est la colombe
L'amour sera notre fiel
L'amour sera notre tombe

On n'a pas besoin de leurs dollars
Juste des rêves et sa guitare
C'est le soir de l'indépendance
C'est le soir de la renaissance

Puisque l'on s'aime
Et puisque moi je crois encore
Quand tu me dis que tu m'aimes

Que tu m'aimes à la vie
Que tu m'aimes à la mort
Tant qu'on respire encore
Tant qu'on respire encore

S'en aller, main dans la main
S'en aller, bien avant que l'heure
Oublier qu'ici on n'est rien
Oublier qu'ici on a peur

S'aimer sur le toit des buildings
Tendre le pouce à des Boeing
A regarder l'apocalypse
A attendre la fin de l'éclipse

Et puis suivre l'hirondelle
Puisqu'au feu est la colombe
L'amour sera notre ciel
L'amour sera notre tombe

Et comme naturelement, apres l'avoir entendu 100 fois, cette fois c'est a toi qu'elle me fait penser, ma soeur...

Je t'aime.

Ecrit par ryne, à 06:57 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 5 commentaires


Lundi 09 Janvier 2006
~-`samedi soir a LV`-~

Il fait au moins 23 degre en pleine journee ici. Tu parles d'un hiver... Ca fait plutot plaisir, surtout que j'ai aps de manteau. ( je suis follement interessante)

Denise est venue me chercher vers 19h et on est allee voir The ringer avec Knoxville. C'est tres con. Seulement je dois avouer que je n'avais pas ris autant depuis l'exorciste. On est passee prendre un burger a Wendy's histoire d'entretenir nos bourlets et on a rejoint Whitney et Lisa la bas. On a croisee quelques tetes du lycee. C'est ettonant le nombre incroyable de gens que Denise peut connaitre.

Finallement a 10h elle m'invite a rester chez elle. Je rentre a la maison prendre mes clefs et je retourne la bas. On se retrouve devant le pierceur avec Doug, Charly et les autres. Denise est encore avec Doug, ca doit faire trois semaines maintenant. C'est un exploit pour elle. En general elle les utilise le soir meme et on en entend plus jamais parler. Celui la la tient en laisse, juste parce qu'il lui dit non. Il lui dit non depuis trois semaines.

Ce mec la je l'aime bien, il l'assagit.

Denise m'a reperce le deuxieme troue de l'oreille et mon cartillage pendant que les autres alle s'acheter quelque chose a boire. Ca fait mal cette saloperie. C'est pourtant rien de plus que le nombrile, et la pour le coup j'avais rien senti.

Si j'ai bien comprit et parce qu'apres tout "les feux de l'amour" est une serie americaine, le Doug en question est l'ex de Lisa qui a l'air d'y etre encore attachee. Apres 4 verres de Martini elle arrete pas de lui sauter dessus, insistant lourdement pour regarder le film (Denise m'a prit par les sentiments, elle a mit Edward aux mains d'argents) entre Denise et Doug.

Apres ca j'ai suivit les filles qui ne marchaient plus droit dans la voiture de Doug dont elles avaient les clefs, histoire de laisser les deux autres ensemble. L'autre lourd de Phil a commencer a me faire du rentre dedans vraiment lourd. A me parler avec une haleine incroyable a deux centimetres de la bouche. Que du bonheur. Je ne suis pas du genre bavard dans ces soires. Je suis plutot observatrice. Mais comme dirait Denise, j'ai de bon retour. Je prefere que ce soit une surprise.

Et puis Charlie qui me dit que je suis celle qui parle le moins mais qui en a le plus a dire. J'ai trouve ca mignon, parce que je ne le conaissais pas. Ca voulait dire que pour ca part, il n'avait pas analyse mon mutisme comme un manque de neurones, comme le font la plus part des autres. Il partait le lendemain pour la Caroline du Nord, il venait de s'engager. Il serait en entrainement jusque mai, et il irait en Irak.

Je lui ai demande pourquoi il allait la bas. Il a juste repondu "parce que j'aime pas ma vie ici, ca tourne jamais qu'autour du shit et de l'alcool. J'ai besoin d'autre chose". Ca me demonte. Comment on peut etre aussi aveugle. Il est pourtant loin d'etre stupide. Il a aussi dit etre contre la guerre, je ne le suis vraiment pas. Alors parce qu'un mec n'arrive pas a etre au dessus de l'influence, et a arreter de fumer par lui meme, il va tuer des gens en Irak pour une cause en laquelle il ne croit meme pas.

Je dois vraiment avoir une toute petite ouverture d'esprit parce que ca, je ne comprend pas... Ce sont juste des gens desesperes, je suppose.

On a finit la soiree dans la chambre de Mickey, le petit frere de Denise a ecouter Lisa nous raconter comment et pourquoi elle etait encore vierge. Passionnant. Autant j'aime Denise, autant ses copines sont completements enervantes.

J'ai ajoute Jeremie a mes contacts, il est venu me parler quand je suis rentree de chez Denise mais j'etais en meme temps au telephone avec ma mere et il est vite partis. M'a dit avoir pleins de choses a me demander. Celui la il me fera toujours tourner la tete. C'est completement physique. Dire que j'ai dormit chez lui il y a deux ans et qu'il ne sait rien passe du tout( faut dire que j'avais l'alcoolemie tellemtn haute qu'il m'a fallaut 45 secondes pour tomber endormit. Mais meme sans ca...). Pourquoi aussi mon frere m'a fait ce coup la,. Le presenter a sa copine deux jours avant que ca se passe, a la fete de la musique. Je supose qu'il n'y a rien a regretter. On est tres loin d'etre fait l'un pour l'autre.

Il vient a San Fransisco bientot. Un cadeau de sa copine justement ( a savoir que son pere y habite et qu'il y a vecu de 14 a 16). Ai envie de le voir. Juste parce qu'il est un bout de mon chez moi. Mais je ne crois pas qu'il pourra descendre sur LV, c'est plutot loin. On vera ca...

Chez moi, le noyau familiale va bien, mais la peripherie est en mauvais etat. Une soeur de ma grand mere a fait une attaque cerabrale et elle est a peine reveille de son comas. Mon oncle alcoolique et depressif ( qui pour une fois est du cote du pere et non pas de la mere) a une cirrhose au foie, il a perdu l'usage d'un oeil et ne sait plus lire. Ya pas mal de malchance autour de ma famille depuis que je suis partis, J'ai juste peur que ca continue et que ca attaque le coeur de mon grand pere. C'est pas comme si il etait dans une forme olympique et c'est pas non plus comme si j'etais prete a le perdre.

Je voudrais qu'il m'ecrive. Qu'il me raconte cette vie que personne ne connait. Ce qu'il n'a jamais donne a personne. Cette vie, tout ce qui l'a construit. Je voudrais pouvoir tout connaitre pour que ca continu de vivre dans ma tete. Je n'ai pas envie de laisser ca partir parce que c'est comme un tresor.

Ecrit par ryne, à 01:42 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 2 commentaires


Vendredi 30 Décembre 2005
~Dereglement de tous les sens~

L'avion s'est ecrase doucement, faut croire, parce que je suis la pour en parler. Seattle c'etait bien. C'est agreable de regarder le ciel et de se sentir comme a la maison. C'etait le meme gris que chez moi. Bon, bien sur, ca n'a rien a voir avec mon plat pays et les immeubles sont largement plus grands. N'empeche que c'etait bien.

J'ai ete agreablement surprise par les cadeaux que mon offert la famille de la mother del accueil. Je n'attendais vraiment rien d'eux. Je me suis sentie vraiment a "Noel", meme si ca n'est pas une histoire de cadeaux, meme si ca n'etait pas ma famille.

J'ai passe un peu de temps avec Curtis ( neuveux de la mother), il m'a battu trois fois au billard et m'a laisse gagne une fois. C'est une honte quand on sait que j'en ai un a la maison...

Ai passe deux nuits devant LOST et je suis venu a bout de la premiere saison. J'ai pleurer comme un bebe quand Ian Somerhalder est mort. Il faut dire que je lui voue un culte depuis le premier episode de "young americans" alors c'etait un coup dure.

Mon Ousbakistanaiz vient de me telephoner. On devrait se voir demain et faire quelque chose pour Nouvel an. Je ne me sens pas d'attendre que Denise m'appelle pour prevoir quelque chose. On est pas encore assez proche pour que je puisse certifier que je serais de ses plans de fin d'annee.

On a mange au resto pour l'anniversaire de Marshalhttp://blue-light.joueb.com/news/86.shtml ). Ce cher jeune homme a l'air d'apprecier ma compagnie qui n'est pourtant pas des plus enrichissantes. Je ne fais qu'ecouter silencieusement, en general, quand je ne connais pas vraiment.

Bref, la mother del accueil a trouve qu'il serait de tres bon gout de me monter dans mon dos un "plan-foireux" avec le jeune homme en question... Elle a fait genre "je peux pas aller voir le film (Munich) avec vous, j'ai des choses a faire". Mouai... Je suis sur que c'etait de ca dont il etait question dans la conversation telephonique que j'ai entendu ce matin...

Ca m'est egale, il est gentil mais je suis oblige d'avouer que pendant le film je suis tombee bien plus amoureuse d'Eric Bana que de lui ( il faut dure que la concurrence etait rude). N'empeche que je persiste, je veux qu'il me dessine.

Un jour j'arreterais de tomber amoureuse toutes les 5 minutes. Promis.

J'ai enfin vu "The Doors" hier. J'en avais besoin depuis longtemps. Kilmer est impressionant de ressemblance. Jusque dans sa facon de marcher. Il m'a possede pendant les 2h et quelques du film, je dois l'avouer. J'aurais juste voulu que ca se concentre autant sur sa passion pour la musique, que sur sa passion pour la drogue. Qu'ils explorent un peu plus son cote genie plutot que de se contenter de le montrer comme une loque. Il l'a ete souvent, c'est sur, mais il y avait autre chose a approfondire avec un film, c'est tout.

Ca m'impressionera toujours, ces gens la. Les Rimbauds et les Morrisons. Eux et leur "dereglement de tous les sens". Cette assurance envoutante. Cette qualite "genial" du mot genie qui les transperce et qui les noit. Ca me fascine et ca me fait peur. J'espere ne jamais en rencontrer un. Je n'en reviendrais pas. Apres tout, il n'en sont pas revenus eux memes.

Ecrit par , à 05:20 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 0 commentaires


Lundi 19 Décembre 2005
(_)(_)(_)

On est alle mange dans un resto sympa ce midi ou il n'y avait que nous.

Le serveur ressemblait a Ewan MacGregor et etait maladroit juste comme c'est mignon.

Meme que je suis encore tombee amoureuse.

Ca me fatigue la einh...

Ecrit par ryne, à 00:28 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 4 commentaires


Samedi 17 Décembre 2005
~-Je me souviens , une fois-~

Mon pere m'a apprit a tourner les spagheti entre la fourchette et la cuillere ( parce qu'il a engendrer un etre si peu douee, qu'il a fallu lui apprendre ca, aussi). Je me souviens qu'on avait encore la grande table qui etait au milieu du salon et que j'etais au bout, lui a ma gauche. C'etait le soir.

Avec mon pere on faisait la fusee aussi. Quand il avait la vielle BM, je comptait jusque 5 et il faisait une acceleration qui nous envoyait dans les etoiles. Forcement.

Ma mere m'a apprit a faire les tresses sur une poupee brune dont je ne me souviens plus le nom. C'etait dans ma chambre assis sur mon lit.

Petite je ne savais pas qu'il fallait fermer les yeux pour dormir alors je laissais ma porte ouverte et je regardais le soleil se coucher dans la petite lucarne ronde de la chambre de mon frere. Faut croire que ca m'endormait assez vite.

Vers l'age de 5-6 ans j'etais amoureuse de mon frere et je l'avais ecrit au rouge a levres sur un tableau noir que j'avais eu a Noel. J'etais traumatisee de ne pas reussir a l'effacer.

Je me souviens que fin aout, quand mes voisins rentraient de vacance, on passait la journee a faire les commandos dans leur jardin parce qu'on etait tres petits et que l'herbe nous cache presque debout. Le lendemain leur pere tondait tout. Je l'ai jamais aime celui la.

J'avais un poster Roi lion (que je regrette d'avoir perdu, je dois le dire) que je regardais intensement le soir sans cligner des yeux pour que mon regard se trouble et que je vois noir, les yeux ouverts. C'etait un grand moment de ma journee. Voir noir avec les yeux ouverts.

Il y a eu cette fois ou j'ai fait tombe Topaz, mon cheval de "mes petits amis" prefere dans le puit pres du chateau ( et la je dis FUCK si vous n'etes pas content de ne pas pouvoir visualiser). La voisine que je ne conaissais pas a ramener une canne a peche et on l'a sorti de la apres 3h de boulot. Il n'a plus jamais senti pareil...

Je me souviens que j'avais vole un colier a Marie, mon autre voisine et que je l'avais donne a Fred en lui demandant de me l'offrir a mon anniversaire pour que ma mere ne sache rien ( j'ai des antecedents tres vieux de "non- fillebien"). Je ne sais meme pas ce que j'en ai fait de ce colier.

Je me souviens que le soir de ma premiere cuite c'etait de la tequila avec du fanta citron . J'etais assise sur un matelat blanc dans la terre pres du lac et j'ai fait chier tout le monde en parlant toute la nuit. Depuis j'ai comme qui dirait jamais arreter de faire chier les gens. Meme que j'ai plus besoin de parler autant.

Bebe je dormais tellement longtemps que ma mere venait regulierement verifier si je n'etais pas morte. Je savais bien que dormir c'etait une seconde nature. Je suis tres douee pour ca. Yen a c'est les maths, on peut pas toujours avoir de la chance.

Je me souviens d'un moment precis en maternel. Mon pere et ma mere m'avaient tous les deux accompagne pour parler de la cantine du mardi et du jeudi. Et pendant qu'ils parlaient avec Madame Francoise, j'ai eu le sentiment profond que j'avais les parents les plus beaux du monde. . Un truc fort comme la seule evidence que je n'ai jamais eu. J'avais 4 ans et j'ai souris comme ca longtemps.

                                                                

Ecrit par ryne, à 20:05 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 2 commentaires


Vendredi 09 Décembre 2005
(-)Mes condoleences(-)

[La première fois que Caille et moi avons discute, ça a dure quelques chose comme 3 heures. C'était un mercredi après midi et je me souviens qu'elle m'avait envoyé une photo de son jus de pomme qui avait tourner.]

J'ai perdu l'envie d'écrire au coin d'une rue hasardeuse dont je ne connais pas le nom. Ça m'inquiète. Ça n'a jamais été aussi long.

Pas envie d'un autre monstre, pas envie d'écrire ma vie. Je ne dépeints plus l'ombre d'un sentiment que ce soit du bout de mon stylo ou du clavier.

                                                                  

Ecrit par ryne, à 00:27 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 3 commentaires


Mercredi 23 Novembre 2005
-N0n SeNs-
Je m'en vais monter les marches d'Hollywood. Je rentre dimanche
Ecrit par ryne, à 17:24 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 3 commentaires


Samedi 19 Novembre 2005
(-)Boule de cristale(-)

J'ai fait un rêve.

Ça y est je ne lui en veux plus. A lui.

Pas que ça est une quelconque importance comme si il en avait. C'est important parce que ça veut dire que j'ai oublie.

Cette fois c'est finit. Je peux de nouveau regarder en arriere.

                                                                               

Ecrit par ryne, à 18:33 dans la rubrique "+()-Souvenirs-()+".
Lien permanent 1 commentaires


Accéder aux archives...


Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom